La police bloque les manifestants rassemblés devant le bâtiment du Parlement à Tbilissi, en Géorgie, le mardi 16 avril 2024, pour protester contre "la loi russe".

Vidéo. No comment : le Parlement géorgien vote en faveur de la "loi russe" au milieu des protestations

Le Parlement géorgien a voté en première lecture en faveur d'une proposition de loi sur l'influence étrangère, dans un contexte de protestations. La loi exigerait que les médias et les organisations non commerciales s'enregistrent comme étant sous influence étrangère s'ils reçoivent plus de 20 % de leur financement de l'étranger. Les opposants affirment que la proposition entraverait les perspectives d'adhésion de la Géorgie à l'Union européenne, qu'elle recherche depuis longtemps. Ils la dénoncent comme la "loi russe", car Moscou utilise une législation similaire pour stigmatiser les médias indépendants et les organisations considérées comme étant en désaccord avec le Kremlin.

Le Parlement géorgien a voté en première lecture en faveur d'une proposition de loi sur l'influence étrangère, dans un contexte de protestations. La loi exigerait que les médias et les organisations non commerciales s'enregistrent comme étant sous influence étrangère s'ils reçoivent plus de 20 % de leur financement de l'étranger. Les opposants affirment que la proposition entraverait les perspectives d'adhésion de la Géorgie à l'Union européenne, qu'elle recherche depuis longtemps. Ils la dénoncent comme la "loi russe", car Moscou utilise une législation similaire pour stigmatiser les médias indépendants et les organisations considérées comme étant en désaccord avec le Kremlin.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ