This content is not available in your region

Jessica Préalpato nous présente son dessert signature pour le Pavillon France de l'Expo 2020

euronews_icons_loading
Jessica Préalpato nous présente son dessert signature pour le Pavillon France de l'Expo 2020
Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Par Jane Witherspoon
Taille du texte Aa Aa

Désignée meilleure cheffe pâtissière du monde en 2019, la Française Jessica Préalpato qui travaille actuellement au Plaza Athénée à Paris, restaurant triplement étoilé d'Alain Ducasse, nous accueille au sein de la Brasserie Boulud à Dubaï. Elle nous présente la première version du dessert qu'elle est en train de créer pour le Pavillon France de l'Expo 2020 qui s'ouvre le premier octobre prochain à Dubaï.

Du fait de son titre mondial de meilleure cheffe pâtissière, la jeune femme reconnaît avoir ressenti une certaine pression autour de ce dessert dont on lui a confié la création : "Les gens qui l'ont goûté se demandaient si c'était le meilleur dessert du monde, s'il était bon ou pas," raconte-t-elle avant d'ajouter : "Donc celaa beaucoup de sens pour moi et j'étais très stressée," avoue-t-elle.

Saveurs locales et "desseralité"

Jessica Préalpato a eu à cœur de mêler à sa recette, cuisine française et saveurs locales. Elle nous en liste les ingrédients : "J'utilise un produit typique : les dattes qui sont très savoureuses et j'utilise aussi la cardamome," renchérit-elle. "À Dubaï, on aime les épices, alors j'en mets aussi beaucoup," souligne-t-elle.

euronews
L'infusion de peaux de pastèque préparée par Jessica Préalpato pour son desserteuronews

Sa recette comporte de la semoule mélangée à des dattes, du citron et du miel, mais aussi de la glace au lait fermenté laban, une tranche de pastèque cuite dans du miel et une infusion à base de peaux de pastèque, de cardamome et de clous de girofle ou encore de la menthe et de l'estragon.

Les herbes sont destinées à apporter des notes fraîches : "Je veux créer un dessert qui ait de la fraîcheur parce qu'à Dubaï, il n'y a pas vraiment d'hiver," fait remarquer la cheffe dans un sourire.

Jessica Préalpato a grandi à Mont-de-Marsan dans le sud-ouest de la France où elle était entourée d'un terroir offrant de nombreux produits frais. Autant d'éléments qu'elle aime intégrer à ses desserts en prônant son concept de "desseralité", une pratique qui consiste notamment à utiliser au maximum les sucres naturellement présents dans les fruits ou à simplement ajouter un peu de miel comme dans ce dessert inventé pour l'Expo 2020.

euronews
Le dressage de la première version du dessert signature de Jessica Préalpatoeuronews

Prendre sa place en cuisine en tant que femme

Fille de pâtissiers, Jessica Préalpato n'était pas pour autant destinée à emprunter cette voie. Après un bac littéraire, elle a d'abord suivi des études de psychologie avant d'opter finalement pour le lycée hôtelier de Biarritz et la préparation des desserts.

Elle se souvient de ses débuts : "J'ai commencé il y a vingt ans et à l'époque, c'était très difficile d'être une jeune fille en cuisine. J'ai débuté dans un restaurant inscrit au Guide Michelin, on était deux filles entourées d'une vingtaine d'hommes," indique-t-elle, "donc ce n'était pas facile de prendre sa place."

Une place qu'elle gagnera finalement auprès des plus grands comme Philippe Labbé, Philippe Etchebest et Frédéric Vardon et sur tous les continents : en France, mais aussi à Dubaï, Tokyo, Beyrouth et Saint-Pétersbourg.