Pourquoi les vols opérés par Ryanair seront-ils plus chers cet été ?

La livraison tardive des Boeing 737 signifie que la compagnie aérienne aura une capacité réduite pour les passagers.
La livraison tardive des Boeing 737 signifie que la compagnie aérienne aura une capacité réduite pour les passagers. Tous droits réservés Lucas Davies
Tous droits réservés Lucas Davies
Par Rebecca Ann Hughes
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La livraison tardive des Boeing 737 signifie que Ryanair aura une capacité réduite pour les passagers.

PUBLICITÉ

Vos vacances d'été risquent d'être plus chères cette année, si vous prévoyez de voyager avec certaines compagnies européennes.

La compagnie irlandaise low-cost Ryanair a annoncé que les tarifs seraient plus élevés pendant les mois d'été en raison de l'arrivée tardive des nouveaux Boeing 737.

Cela signifie que la compagnie aérienne aura une capacité réduite pour les passagers, a affirmé le directeur général de Ryanair, Micheal O'Leary.

Il a également prédit une augmentation générale des tarifs en raison de problèmes avec un autre fournisseur d'avions.

Les prix des vols Ryanair vont augmenter cet été

Lors d'une réunion d'information au siège de Ryanair à Dublin, Michael O'Leary aurait annoncé que les tarifs des vols de la compagnie aérienne irlandaise à bas prix pourraient augmenter de 10 % cet été.

Michael O'Leary a imputé cette hausse au retard de livraison de 57 avions B737 Max. Les avions devaient arriver en mars, mais seuls 40 à 45 d'entre eux devraient être mis en service d'ici l'été, selon la compagnie.

Ce contretemps survient alors que Boeing fait l'objet d'un examen minutieux à la suite d'un incident survenu au début de l'année, lorsqu'une partie du fuselage d'un 737 Max 9 a explosé lors d'un vol d'Alaska Airlines.

Le renforcement du contrôle de la qualité chez l'avionneur a ralenti la production et les délais de livraison.

Michael O'Leary explique que le programme d'été de Ryanair a été établi en fonction de la réception d'au moins 50 nouveaux avions de Boeing.

Si seulement 40 avions sont livrés d'ici la fin du mois de mars, la compagnie aérienne devra procéder à des "réductions de programme [...] principalement sur les lignes à forte fréquence quotidienne", indique le PDG.

Les liaisons les plus fréquentées de Ryanair, en 2023, étaient Rome-Catane, Rome-Palerme et Rome-Londres.

Au lieu des 205 millions de passagers transportés prévus d'ici la fin mars 2025, la compagnie aérienne dit qu'elle sera probablement obligée de réduire ce chiffre à 200 millions.

"Nous établissons nos budgets sur la base d'une augmentation des tarifs de 5 à 10 %, ce qui me semble raisonnable", aurait-il affirmé lors de la réunion d'information.

"Cela pourrait être plus élevé que cela, cela pourrait être plus bas que cela, nous ne le savons pas vraiment".

Un porte-parole de Boeing a réagi aux commentaires de Ryanair : "nous informons nos clients que certains calendriers de livraison peuvent changer car nous prenons le temps nécessaire pour nous assurer que chaque avion que nous livrons est de haute qualité et répond à toutes les exigences des clients et de la réglementation."

"Nous regrettons profondément l'impact de cette situation sur notre client Ryanair. Nous nous efforçons de répondre à ses préoccupations et de prendre des mesures dans le cadre d'un plan global visant à renforcer la qualité du 737 et les performances en matière de livraison."

Les tarifs aériens en Europe devraient être plus élevés cet été

Michael O'Leary a également prévu que les tarifs seraient plus élevés en Europe, cet été.

Des problèmes avec les moteurs Pratt & Whitney sur les Airbus A320 obligeront certaines compagnies, dont Wizz Air et Lufthansa, à immobiliser leurs appareils.

PUBLICITÉ

"La capacité court-courrier de l'UE, qui n'est exploitée qu'à 90 % de la capacité pré-Covid, sera limitée tout au long de l'été. La majeure partie de l'Europe est un marché d'A320 et d'Airbus", a expliqué Michael O'Leary.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Aviation : des boulons manquaient sur le 737 d'Alaska Airlines

Boulons mal serrés ? Boeing demande aux compagnies aériennes d'inspecter leurs 737 Max

Quelles sont les destinations de vacances d'hiver préférées des Européens ?