Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Copenhague : une impression de gâchis malgré quelques engagements

Copenhague : une impression de gâchis malgré quelques engagements
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est un accord a minima auquel est parvenue une partie seulement des pays représentés à Copenhague. Ce texte de trois pages a été négocié essentiellement par les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud.

L’objectif fixé est de ne pas dépasser une hausse de 2 degrés des températures globales d’ici 2050. En revanche, le document ne comprend aucun objectif chiffré de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Concernant les réductions d’ici 2020, les pays industrialisés s’engagent à publier des objectifs chiffrés… dès janvier. A noter qu’il n’y aura pas d’Organisation mondiale de l’environnement qui aurait pu vérifier la mise en oeuvre des engagements de chacun. Les pays pauvres bénéficieront d’une aide européenne de 7 milliards d’euros par an d’ici 2012. De 10 milliards d’euros par an de la part des Etats-Unis et du Japon. Entre 2012 et 2020,la communauté internationale aidera les pays en développement à hauteur de 70 milliards d’euros. Enfin, le texte prévoit des mesures incitatives pour financer la protection des forêts.