DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Kirsten Ripper

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Kirsten Ripper
Taille du texte Aa Aa

Quand j’ai débuté à euronews en 1993, la guerre de Bosnie faisait rage et j’ai gardé en mémoire ces images de gens qui fuyaient, des femmes et des enfants à pied, en voiture, sur des tracteurs ou des attelages. Puis il y a eu l’avenue des snipers à Sarajevo.
 
Les années suivantes, il y eu beaucoup de jours et de nuits où mes collègues et moi-même sommes restés sans voix devant ces images qui montrent ce que l’Homme est capable de faire subir à l’Homme.
 
Au nom de mes nombreux collègues qui se cachent derrière les images d’euronews, je vous souhaite et je nous souhaite une année 2013 de paix.