Texas : un discours de 11 heures bloque une loi anti-avortement

Texas : un discours de 11 heures bloque une loi anti-avortement
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Alors que la Cour suprême des États-Unis doit doit se prononcer sur le mariage gay ce mercredi, une élue du Texas a tenu un discours de onze heures devant la tribune du Sénat de l‘état. Son but : bloquer une législation réduisant les droits à l’avortement.

La démocrate Wendy Davis s’est donc exprimée pendant près de onze heures au Sénat du Texas en faveur de l’avortement. Pour empêcher le vote d’une loi réduisant les droits à l’avortement, la sénatrice a joué “l’astuce de la montre”. Une loi américaine permet en effet de “saborder “ le processus législatif en occultant la parole pendant toute la session parlementaire.

Stand with me tomorrow, and share your story with me so I can tell it from the Senate floor. http://t.co/svlU3seE6z#SB5#txlege

— Wendy Davis (@WendyDavisTexas) June 25, 2013

Pendant ce véritable “marathon de la parole”, Wendy Davis n’a pu ni manger ni aller aux toilettes ni même s’asseoir, comme le stipule la procédure. Un de ses collègues sénateurs a même dû venir l’aider à mette une ceinture de force pour tenir debout. La politicienne a repris un par un les points de débat concernant le “Senate Bill 5” devant l’assemblée. Pour broder, l’Américaine a rapporté de nombreux témoignages de médecins et de femmes.

La figure montante du parti démocrate texan a également reçu le soutien de Barack Obama.

Something special is happening in Austin tonight: http://t.co/RpbnCbO6zw#StandWithWendy

— Barack Obama (@BarackObama) June 26, 2013

Épreuve réussie de justesse pour la sénatrice : la loi en question a finalement du être votée à peu après minuit. Quelques heures de flottement sont passées, puis l’administration texane a rejeté le vote, étant donné qu’il a eu lieu après l’heure fatidique, minuit.

Thanks to the powerful voices of thousands of Texans, #SB5 is dead. An incredible victory for Texas women and those who love them.

— Wendy Davis (@WendyDavisTexas) June 26, 2013

La loi SB5 rendrait impossible d’avorter après 20 semaines de grossesse et imposerait le fermeture de la plupart des cliniques spécialisées du Texas.

Le gouverneur Rick Perry pourrait annoncer très prochainement une nouvelle session parlementaire afin de faire voter la loi par le Sénat de l‘état, où les Républicains sont majoritaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quand les femmes ont-elles obtenu le droit de vote dans les pays européens ?

De nombreuses mobilisations lors de la journée internationale des droits des femmes

France : cérémonie de scellement de l'inscription du droit à l'IVG dans la constitution