EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Jakarta veut se débarrasser des montreurs de singes

Jakarta veut se débarrasser des montreurs de singes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Le gouverneur de Jakarta veut en finir avec l’exploitation des singes qui entachent l’image de la capitale indonésienne. Officiellement, les montreurs de macaques sont interdits depuis plus de deux ans, d’où la multiplication des rafles diffusées dans les journaux télévisés. Les exploitants risquent jusqu‘à neuf mois de prison si l’animal est mort ou blessé. Mais dans les faits, l’homme s’en tire avec moins de 50 centimes d’euros d’amende. Et pour cause, ces montreurs n’ont que leur singe pour survivre.

C’est pourquoi le gouverneur de Jakarta a décidé cette fois de leur offrir un million de roupis – soit un peu plus de 65 euros – et une formation professionnelle s’ils acceptent de rendre volontairement l’animal. Une offre qui n’est pas si alléchante que cela lorsque l’on sait qu’un montreur de singe gagne pratiquement le double par mois, ce qui de toutes façons représente moins que le salaire minimum d’un Indonésien.

Les singes eux, sont soignés dans ce centre mais ne parviendront jamais à reprendre une attitude naturelle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : catastrophe ferroviaire en Indonésie

No Comment : au moins onze morts dans l'éruption du volcan Marapi en Indonésie

Indonésie : 200 nouveaux réfugiés rohingyas débarquent dans l'ouest de l'Indonésie