This content is not available in your region

Campagne de Gallipoli

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Campagne de Gallipoli

19 février 1915

La campagne de Gallipoli commence en février 1915. Son objectif est de prendre le contrôle de l‘étroite route maritime qui sépare l’Europe de l’Asie dans la partie nord-ouest de l’actuelle Turquie. Les Alliés se rendent compte de la valeur stratégique de ce détroit qui donne accès à la fois à la capitale ottomane, Constantinople, et à la mer Noire en fournissant par la même occasion une voie d’approvisionnement à la Russie.

C’est Winston Churchill qui est à l’origine de l’attaque navale lancée le 19 février. L’ensemble de cuirassés britanniques et français commencent le bombardement de la côte, mais leur faible puissance de feu s’avère inefficace face à la résistance ottomane « aidée » par les défenses naturelles de la côte.

Largement infructueuses, les campagnes alliées se poursuivent au cours des deux mois suivants, jusqu’au 8 mars, quand une tentative désastreuse provoque la perte de trois navires. Trois autres frégates sont également endommagées par des mines.

L’opération navale est finalement abandonnée. Une invasion terrestre de 120 000 soldats, le 25 avril, prend la suite. Les forces armées ottomanes repoussent les Alliés, une sanglante défaite s’en suit. Au cours des mois suivants, environ 250 000 soldats alliés, y compris de nombreux soldats australiens et néo-zélandais, tombent sur le champ de bataille à Gallipoli. Le nombre de victimes ottomanes sera sensiblement le même. N’ayant pas réussi à avancer, les derniers soldats alliés quittent finalement la région en janvier 1916, poussant Churchill a démissionné de son poste de Premier Lord de l’Amirauté.