DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Bataille de Messines

La Bataille de Messines
Taille du texte Aa Aa

7 juin 1917

Après la mutinerie des soldats français lors de l’offensive Nivelle, le commandant en chef britannique Sir Douglas Haig ordonne une nouvelle opération à Ypres. L’offensive est préparée par le général Plumer, qui élabore les plans de l’attaque depuis 1915. Vingt et un puits remplis de mines sont par exemple creusés sous les positions allemandes situées sur une ligne de crête près de la ville de Messines. L’objectif est de faire sauter les postes allemands avant que les troupes avancent.

Le 7 Juin à 3h10, après 18 jours de bombardements des tranchées allemandes, sur les 21 mines posées, 19 explosent. Au moins 10 000 Allemands sont instantanément tués. L’infanterie britannique avance épaulée par Des tirs de gaz toxiques, ainsi que par des chars. En trois heures, tous les objectifs initiaux sont atteints.
Vers le 17 juin, le Saillant d’Ypres, soit la ligne de front autour de la ville flamande, se trouve aux mains des Alliés.

L’offensive de Messines est un succès retentissant pour les Alliés et l’une des pires tragédies de la guerre pour l’Allemagne. Mais cette bataille est souvent oubliée car elle est rapidement suivie par la troisième bataille d’Ypres, la bataille de Passchendaele, où les deux parties subirent d’énormes pertes.