EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Piratage : le fondateur de Megaupload reste en liberté sous caution

Piratage : le fondateur de Megaupload reste en liberté sous caution
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

C’est en liberté sous caution que le fondateur de Megaupload.com attendra son éventuelle extradition vers les Etats-Unis. La prochaine audience doit avoir lieu en juin 2015. En Nouvelle Zélande, où il réside, Kim Dotcom se bat depuis près de trois ans contre cette menace. Les Etats-Unis veulent juger Kim Dotcom de son vrai nom Kim Schmitz, pour piratage : le fondateur de Megaupload aurait frauduleusement amassé l‘équivalent de 140 millions d’euros en proposant des copies piratées de films de cinéma, de programmes télévisés et d’autres contenus, via son site de partage de fichiers Megaupload.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Auckland, première grande ville à entrer dans l'année 2024

Nouvelle-Zélande : le futur Premier ministre dévoile une coalition de compromis

Alors que les pourparlers de cessez-le-feu se poursuivent, 13 Palestiniens ont été tués à Gaza