EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les réfugiés syriens inquiets : l'aide alimentaire de l'Onu est supendue

Les réfugiés syriens inquiets : l'aide alimentaire de l'Onu est supendue
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec EBU
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Dans ce camp de réfugiés syriens au Liban, l'annonce de la suspension de l'aide alimentaire de l'Onu inquiète les habitants qui survivent déjà dans d'atroces conditions.

PUBLICITÉ

Comment les réfugiés syriens vont-ils survivre au froid de l’hiver, et à la faim qui les menace ? Depuis l’annonce du Programme alimentaire mondial de l’Onu de suspendre son aide aux 1,8 millions de réfugiés, c’est l’inquiétude. Dans ce camp improvisé au Liban, aucune hygiène, aucune infrastructure. Les enfants vont souvent pieds nus. Un millier de personnes vivent ici.

“Oh mon Dieu, on meurt de froid, se lamente Fatmeh. On n’a pas de couvertures. Un voisin m’a donné un morceau de mousse pour que mon bébé puisse dormir dessus et un autre bout pour faire dormir trois enfants.”

“Nous n’avons pas chaud sous ces tentes. Même avec le chauffage. et puis vous voyez, la boue partout ? demande Assia. Je suis au Liban depuis un an. Je ne survis que grâce aux bons alimentaires des Nations-Unies. Je n’ai rien d’autre.” Avec les bons alimentaires, les réfugiés pouvaient acheter dans les magasins locaux. Cela a rapporté quelques 650 millions d’euros aux pays hôtes. Le Programme alimentaire mondial est contraint de suspendre son aide, faute de financement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : Olaf Scholz s'engage à améliorer la gestion de l'immigration clandestine

Une famine est-elle en cours à Gaza ?

NO COMMENT : Rafah va être attaquée, la population appelée à évacuer