PUBLICITÉ

La nouvelle doctrine militaire russe voit en l'OTAN une menace fondamentale pour la Russie

La nouvelle doctrine militaire russe voit en l'OTAN une menace fondamentale pour la Russie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le document publié sur le site du Kremlin s’inquiète notamment “renforcement des capacités militaires de l’Otan aux frontières de la Russie.” Le

PUBLICITÉ

Le document publié sur le site du Kremlin s’inquiète notamment “renforcement des capacités militaires de l’Otan aux frontières de la Russie.”
Le président russe Vladimir Poutine a entériné la nouvelle doctrine militaire ce vendredi, trois jours après que l’Ukraine ait décidé de se tourner vers l’Alliance atlantique en abandonnant son statut de pays non-aligné. Même si l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN reste une perspective très incertaine, l’abandon de son statut de non-aligné est très mal accueilli à Moscou, comme l’explique Sergey Pashinsky, le responsable du Comité pour la sécurité et la défense du Parlement ukrainien. “
À leurs yeux, l’Ukraine était un partenaire stratégique et elle est maintenant l’ennemi stratégique” explique-t-il. “Mais nous ne pardonnerons ni l’annexion de la Crimée, ni les morts de l’Est de l’Ukraine. L’Ukraine est prête à relever les défis, nous élaborons notre propre doctrine militaire et nous ferons face à toutes les menaces de la Fédération de Russie.”
La nouvelle doctrine militaire russe établit par ailleurs le concept de “dissuasion non-nucléaire”, qui passe par un haut niveau de préparation des forces conventionnelles, et réserve l’utilisation de l’arme nucléaire dans le cas de “menace sur l’existence même de l‘État.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre

La Russie célèbre le 79e anniversaire de sa victoire sur l'Allemagne nazie

Vladimir Poutine a été investi pour un cinquième mandat