DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Arrestation d'Espagnols partis combattre avec les séparatistes ukrainiens

Arrestation d'Espagnols partis combattre avec les séparatistes ukrainiens
Taille du texte Aa Aa

Des Espagnols ont combattu aux côtés des séparatistes en Ukraine, la police les a arrêtés à leur retour au pays.
Cette arrestation est une première en Europe, assure la police espagnole. Ils sont huit, d’extrême-gauche, inspirés par les milliers de combattants étrangers qui s‘étaient engagées contre les troupes de Franco pendant la guerre civile espagnole.

Je m'appelle Rafa Muñoz, je suis membre de la brigade "Vostok"

Ces hommes arrêtés dans plusieurs régions d’Espagne étaient partis se battre à 3000 km l’an dernier.

Ils avaient diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos de leurs entraînements en Ukraine. L’un d’eux se présente à la caméra : “Je m’appelle Rafa Muñoz, mon surnom c’est “Maki”. Je suis membre de la brigade “Vostok”, et du bataillon “Dushman”.

Sur son buste, un autre a tatoué Lénine et Staline.

Selon Kiev, près de 30.000 combattants étrangers sont engagés dans le conflit, dont de très nombreux Russes et des hommes issus des anciennes républiques soviétiques, mais aussi des “mercenaires provenant d’Israël, de Serbie, de France, d’Espagne, d’Italie ou du Brésil”.