PUBLICITÉ

Uruguay : difficile pour Vazquez de succéder à Mujica

Uruguay : difficile pour Vazquez de succéder à Mujica
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters, The Economist
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’actuelle constitution interdit en effet au président sortant José Mujica de briguer un second mandat successif, mais avec plus de 60 % d’opinion

PUBLICITÉ

L’actuelle constitution interdit en effet au président sortant José Mujica de briguer un second mandat successif, mais avec plus de 60 % d’opinion favorable, l’ancien guérillero devient sénateur. Il aura imposé à Montevideo le mariage homosexuel, le droit à l’avortement et surtout, “la légalisation du cannabis”:
http://fr.euronews.com/2014/05/04/cannabis-compte-a-rebours-en-uruguay/
, très décriée par son successeur : l’oncologue de 75 ans Tabaré Vázquez investi hier.

“Avant Mujica, notre pays était détruit. Il n’y avait pas de travail. Les gens avaient faim. Mais en 15 ans, ou même en 10 ans, le gouvernement de Mujica a fait plus que n’importe quel autre. Mujica et Tabaré sont supers.”

Les deux hommes sont issus de la même formation de gauche, le Frente Amplio. Mais Tabaré Vazquez, qui fut déjà président de 2005 à 2010, a déjà formé son cabinet sans consulter son prédécesseur, ni respecter les équilibres politiques de sa coalition. Après avoir lutté contre le tabagisme, il promet de nouvelles mesures contre la consommation d’alcool.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : l'Uruguay touché par des inondations

Première réunion en vue d'un traité international contre la pollution plastique

Uruguay : retour de la marche silencieuse pour les disparus après deux ans de pandémie