PUBLICITÉ

Après le cyclone, la famine menace le Vanuatu

Après le cyclone, la famine menace le Vanuatu
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le gouvernement du Vanuatu reproche aux organisations humanitaires de travailler dans leur coin, sans coordination, ce qui ralentit les secours

PUBLICITÉ

Le gouvernement du Vanuatu reproche aux organisations humanitaires de travailler dans leur coin, sans coordination, ce qui ralentit les secours. L’archipel du Pacifique sud a été ravagé vendredi par un cyclone dévastateur dont la puissance est rarement égalée.

“D’ici trois semaines il n’y aura plus de nourriture, dit Albert Kalangis, chef d’un village. Les villageois vont souffrir. Il faudra deux à trois ans aux familles pour se remettre.”

Les associations internationales font face à un casse-tête logistique pour desservir les îles les plus reculées de cet archipel qui en compte plus de 80. Les pistes d’atterrissage manquent, comme les ports capables d’accueillir de gros bateaux.

Beaucoup de villages n’ont pas encore été atteints. L’ampleur des destructions et des besoins reste donc en partie inconnue.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie

Papouasie-Nouvelle-Guinée : 7900 personnes évacuées de peur d'un nouvel éboulement

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus