PUBLICITÉ

Alexis Tsipras affirme qu'il ne cédera pas aux créanciers de la Grèce

Alexis Tsipras affirme qu'il ne cédera pas aux créanciers de la Grèce
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, affirme son intransigeance face aux créanciers internationaux. Déclarant qu’un accord devrait bientôt être

PUBLICITÉ

Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, affirme son intransigeance face aux créanciers internationaux. Déclarant qu’un accord devrait bientôt être trouvé après des mois de discussions, il a fixé vendredi ses lignes rouges, sur lesquelles il ne cédera pas. Malgré les pressions, il refuse de baisser les retraites et les salaires des fonctionnaires.

“Il n’y a aucune chance que le gouvernement grec cède sur la question des salaires et des retraites. Les salariés et retraités ont assez souffert dans ce pays. Le temps de la redistribution est désormais arrivé, celui d’un partage équitable du fardeau” a-t-il déclaré.

Après cent jours de gouvernement, la gauche anti-austérité au pouvoir peut inscrire à son bilan des mesures contre l’extrême pauvreté, même si elles ne touchent qu’une fraction de ceux qui en ont besoin.

Depuis août dernier, les créanciers n’ont versé aucune nouvelle tranche d’aide pour la Grèce, qui pourrait vite se trouver en défaut de paiement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme

Législatives en Grèce : la droite de Kyriakos Mitsotakis largement en tête

Grèce : les conservateurs en quête d'une majorité absolue