Barcelone et Madrid passent aux mains des Indignés

Barcelone et Madrid passent aux mains des Indignés
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une marche de plus vers le pouvoir, pour les indignés en Espagne. Après Saragosse et Valence, Podemos a pris les mairies de Madrid et Barcelone. Ce

PUBLICITÉ

Une marche de plus vers le pouvoir, pour les indignés en Espagne. Après Saragosse et Valence, Podemos a pris les mairies de Madrid et Barcelone. Ce samedi, l’ancienne magistrate Manuela Carmena a été élue à la majorité absolue à la tête de la capitale espagnole, avec le soutien du parti socialiste, las des affaires de corruption, tout juste quatre ans après la naissance de ce mouvement citoyen. Le Parti Populaire a appelé à faire barrage à la gauche radicale partout dans le pays, mais à Barcelone, c’est une autre figure des indignés, Ada Colau, militante engagée contre les expulsions, qui a pris les rênes de la ville. Dans la cité catalane, où un tiers des habitants sont au bord de l’exclusion, la toute nouvelle maire entend mettre en place un “plan de choc contre les inégalités”. A Madrid, les premières mesures viseront les enfants pauvres pour leur garantir deux repas quotidiens, mais aussi les personnes menacées d’expulsion.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Stupeur en Espagne, un élève de 14 ans poignarde cinq personnes dans une école

Foot féminin : la majorité des joueuses de l'équipe espagnole réintègre la sélection

Luis Rubiales entendu par un juge dans l'affaire du "baiser forcé"