PUBLICITÉ

La Formule 1 va-t-elle changer de main ?

La Formule 1 va-t-elle changer de main ?
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard avec FINANCIAL TIMES, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Huit milliards d’euros : voilà ce qui en coûterait pour prendre le contrôle de 35,5 % des droits commerciaux de la Formule 1. L’Etat du Qatar et

PUBLICITÉ

Huit milliards d’euros : voilà ce qui en coûterait pour prendre le contrôle de 35,5 % des droits commerciaux de la Formule 1.

L’Etat du Qatar et l’homme d’affaires américain Stephen Ross seraient prêts, à en croire le Financial Times, à mettre cette somme d’argent sur la table.

Stephen Ross est déjà bien implanté dans le monde du sport puisqu’il dirige les Miami Dolphins, une équipe de la Ligue nationale de football américain.

Il serait donc prêt à s’associer avec QSI, le fonds d’investissement du Qatar qui possède déjà le club de football du Paris Saint-Germain.

L’Emirat aimerait bien organiser un Grand Prix, mais l’Etat voisin du Bahreïn a toujours mis son veto.

Selon le Financial Times, Stephen Ross et QSI voudraient d’abord s’offrir les parts détenues par CVC Capital, une société basée à Londres, avant de racheter l’ensemble des actions.

Reste à savoir ce qu’en pense Bernie Ecclestone, le grand argentier de la Formule 1, alors que la discipline est en perte de vitesse.

Les tribunes se vident et les audiences télés sont à la baisse à cause du manque de suspense et de la domination écrasante des Mercedes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Record : l'Estonien Jaan Rose parcourt la plus longue distance sur une slackline

F1 : Lewis Hamilton quittera Mercedes à la fin de l'année pour rejoindre Ferrari

Formule 1 : Max Verstappen remporte le Grand Prix de Silverstone