Déception des participants de la "Flottille de la liberté"

Déception des participants de la "Flottille de la liberté"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les activistes pro-palestiniens à bord des bateaux n’ont pas réussi.à briser le blocus maritime de la bande de Gaza La marine israélienne a

PUBLICITÉ

Les activistes pro-palestiniens à bord des bateaux n’ont pas réussi.à briser le blocus maritime de la bande de Gaza La marine israélienne a intercepté lundi quatre navires, trois sont repartis vers des ports grecs. Le dernier, ‘Marianne’, a été escorté jusqu‘à Ashdod en Israël. “On est déçus parce que nos bateaux n’auraient de toute façon pas pu s’approcher de Gaza parce que nous devions les rendre explique Claudio Tamagnini. Il s’agissait seulement d’accompagner ‘Marianne’ jusqu‘à sa triste fin.”

L’Etat hébreu suivait la progression des navires et n’entendait pas tolérer de brêche dans son dispositif mis en place en 2006.

Pour le député marocain Elmokrie Elidrissi Abouzaid, il s’agit néanmoins d’une victoire puisque la flottille a permis d’attirer
l’attention internationale : “Le véritable échec serait l’absence de tentative pour briser le blocus sur Gaza. La tentative de briser le blocus est en elle-même un triomphe.”

Notre envoyé spécial Aïssa Boukanoun était à bord de l’un des navires, il revient sur la déception des participants : “La “Flottille de la liberté 3” n’a pas réussi à briser le blocus de Gaza. Les participants des autres bateaux disent qu’ils n’ont pas été informés, qu’ils ne pouvaient qu’escorter le chalutier suédois Marianne. Ils pensent qu’ils ont été trompés car ils ont dû laisser ‘Marianne’ seul dans sa tentative de briser le blocus. Les organisateurs refusent de reconnaître l‘échec de cette initiative et affirment qu’ils préparent une quatrième flottille pour cet automne”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Israël-Hamas : l'aide humanitaire parachutée sur la bande de Gaza

Guerre à Gaza : les pourparlers de paix vont se poursuivre cette semaine, mais les raids continuent

La situation humanitaire à Gaza proche d'un "point de rupture"