Le Premier ministre néerlandais intransigeant face à la Grèce

Le Premier ministre néerlandais intransigeant face à la Grèce
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A quelques heures de la réunion des ministres des finances de l’Eurogroupe à La Haye, aux Pays Bas, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte campe

PUBLICITÉ

A quelques heures de la réunion des ministres des finances de l’Eurogroupe à La Haye, aux Pays Bas, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte campe sur une position ferme face à la Grèce. Selon lui, il revient à Athènes d’entreprendre les réformes structurelles nécessaires si elle veut rester dans la zone euro.

“ Notre position est que la Grèce doit prendre des mesures difficiles, doit épargner pour rendre son économie saine à long terme, a-t-il estimé. Mais elle s’en est éloignée en convoquant un référendum et en s’engageant dans des négociations sans fin. Ca ne peut pas continuer comme cela.”

Les banques grecques restent fermées jusqu‘à mercredi au moins. Le montant maximal des retraits d’espèces est maintenu à 60 € par jour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Grèce change de style au ministère des Finances, pas de politique

La BCE maintient le statu quo pour les prêts d'urgence accordés à la Grèce

La presse allemande prédit des jours difficiles à la Grèce