PUBLICITÉ

En Bolivie, le pape s'insurge contre la culture du rejet

En Bolivie, le pape s'insurge contre la culture du rejet
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le cadeau très politique du président Evo Morales au pape François. Un marteau et une faucille pour ce crucifix en bois qui ne semble pas laisser

PUBLICITÉ

Le cadeau très politique du président Evo Morales au pape François. Un marteau et une faucille pour ce crucifix en bois qui ne semble pas laisser indifférent le souverain pontife.
Pour son deuxième jour en Bolivie, un des pays les plus pauvres d’Amérique latine, le pape a répété son message d’intégration et de justice sociale. A Santa Cruz, lors d’une messe en plein air qui a réuni des milliers de personnes, il a évoqué les oubliés et les exclus dans le monde et s’est insurgé contre une culture du rejet : “Il y a une logique qui prétend s’imposer dans le monde d’aujourd’hui, une logique qui cherche à tout transformer en objet de consommation, qui rend tout négociable, une logique qui laisse peu de place en écartant tous ceux qui ne produisent pas. Et Jésus continue de nous dire: non, non, ce n’est pas nécessaire de les exclure, ce n’est pas nécessaire qu’ils s’en aillent, donnez-leur à manger.”

Le pape s’envole ce vendredi pour le Paraguay, dernière étape de son voyage dans sa chère Amérique latine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

69 ressortissants boliviens interdits de débarquer d'un navire de croisière

Trois momies boliviennes rentrent chez elles

Rome : un Chemin de Croix sans le pape en raison du froid