PUBLICITÉ

Barack Obama en visite au Kenya, sur la terre de ses ancêtres

Barack Obama en visite au Kenya, sur la terre de ses ancêtres
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Barack Obama est au Kenya pour une visite officielle de deux jours. C’est la première fois qu’il se rend sur la terre de ses ancêtres depuis son

PUBLICITÉ

Barack Obama est au Kenya pour une visite officielle de deux jours. C’est la première fois qu’il se rend sur la terre de ses ancêtres depuis son arrivée à la Maison-Blanche.
Le président américain a été accueilli à Nairobi par son homologue kényan, Uhuru Kenyatta, avec lequel il doit discuter de questions sécuritaires, en particulier de la menace des islamistes somaliens shebab, qui ont revendiqué plusieurs attaques dans la région, notamment celui contre le centre commercial Westgate de Nairobi, en 2013.
Barack Obama doit également présider ce samedi un sommet sur l’entrepreunariat.

Dans la soirée, il a dîné à son hôtel avec des membres de sa famille, dont la troisième épouse de son grand-père, qu’il considère comme sa véritable grand-mère. Elle a quitté le village de Kogelo, dans l’ouest du pays, où le père de Barack Obama est enterré. Le président américain n’aurait, en revanche, pas prévu de se rendre sur place.

Cette visite du président des Etats-Unis est placée sous très haute sécurité. Quelque 10.000 policiers sont déployés dans la capitale, qui a fait l’objet d’un véritable lifting. Les rues ont été nettoyées, les nids de poule rebouchés, de nouveaux trottoirs construits.

Après le Kenya, Barack Obama s’envolera dimanche pour l’Ethiopie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

Benjamin Netanyahu réagit à la menace américaine de suspendre des livraisons d’armes

Des troupes russes et américaines stationnées sur une même base militaire au Niger