EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Hongrie : des migrants refusent de quitter un train pour être conduits vers un camp

Hongrie : des migrants refusent de quitter un train pour être conduits vers un camp
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Partis de Budapest en train, ils devaient se rapprocher de la frontière autrichienne. Les autorités les ont stoppé en chemin voulant les acheminer vers un camps de réfugiés.

PUBLICITÉ

De nouvelles images de chaos et de détresse en Hongrie. Ces migrants ont été débarqués d’un train pour être acheminés vers un camp de réfugiés. Certains ne se sont pas laissés faire.

Ils étaient environ 200 voyageant à bord d’un train censé relier Budapest à des villes proches de la frontière autrichienne. Mais ils ont été stoppés par les autorités à hauteur de Bicske, une ville située à une quarantaine de kilomètres de la capitale.

Les heurts ont éclaté quand les forces de l’ordre les ont forcé à descendre du train pour tenter de les faire monter dans un bus à destination d’un camp de réfugiés. Au final, les migrants auraient été autorisés à remonter à bord du convoi. Mais depuis peu d’informations filtrent. On ignore si le train doit ou non repartir et si oui pour quelle destination. La police tient les médias à l‘écart, la gare de Bicske a été déclaré “zone d’opération”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les autorités serbes et bavaroises en visite dans un camp de réfugiés

Italie : 780 migrants débarquent en Sardaigne

Hongrie : des migrants débarqués d'un train et acheminés vers un camp de réfugiés