EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Réfugiés : l'Allemagne réintroduit des contrôles à ses frontières

Réfugiés : l'Allemagne réintroduit des contrôles à ses frontières
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Allemagne revient provisoirement sur sa politique de la porte ouverte aux réfugiés, et réintroduit un contrôle à sa frontière avec l’Autriche. En

PUBLICITÉ

L’Allemagne revient provisoirement sur sa politique de la porte ouverte aux réfugiés,
et réintroduit un contrôle à sa frontière avec l’Autriche.

En deux semaines, quelque 63 000 candidats à l’exil sont entrés sur le territoire allemand et ont mis à l‘épreuve les capacités d’accueil du pays hôte.

Cette décision intervient à la veille d’une réunion de l’Union européenne (UE) sur la question de la répartition des réfugiés au sein des pays membres.

“Le règlement de Dublin et le règlement sur l’enregistrement continuent de s’appliquer. Et je demande à tous les États membres de l’UE de le maintenir. Cela signifie que l‘État membre responsable doit non seulement enregistrer le demandeur d’asile mais aussi prendre soin du suivi de la demande d’asile”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Thomas de Maiziere.

Berlin avait fait une entorse aux règles européennes au profit notamment des Syriens en décidant, fin août, de ne plus renvoyer les réfugiés dans leur pays d’arrivée dans l’Union européenne.
Toutefois, Munich a signifié les limites de ses capacités d’accueil ce samedi, avec l’arrivée de 13 000 personnes en une journée.

Peu après la décision de Berlin, la compagnie ferroviaire autrichienne a annoncé une suspension du trafic avec l’Allemagne.
La République Tchèque a elle aussi annoncé le renforcement des contrôles à sa frontière avec l’Autriche.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre idées reçues sur les réfugiés

13 000 nouvelles arrivées de réfugiés en un jour à Munich

Une consule honoraire de France suspendue à Bodrum, elle vendait des canots aux réfugiés