This content is not available in your region

L'homosexualité des prêtres s'invite au synode sur la famille

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec agences
euronews_icons_loading
L'homosexualité des prêtres s'invite au synode sur la famille

Le deuxième synode sur la famille sous l‘ère du pape François s’ouvre ce dimanche sous une pression médiatique dont le Vatican se serait bien passé.

Les évêques et autres dignitaires religieux vont plancher sur les problématiques liées à la famille au lendemain du coming out d’un prêtre polonais qui a dénoncé “l’homophobie institutionnalisée de l’Eglise”.

Le Pape François n’a pas réagi publiquement. Lors de la veillée précédant le synode il a appelé les Chrétiens à prier “pour que le synode nous montre à quel point l’expérience du mariage et de la famille est riche et épanouissante humainement. Prions pour qu’il reconnaisse à quel point cette expérience est belle, bonne et sainte”, a-t-il ajouté.

Le prêtre Krysztof Olaf Charamsa a été révoqué de ses fonctions auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi, après un geste jugé “très grave et irresponsable” par le porte-parole du Vatican.

Il avait, ce samedi, présenté son compagnon à la presse et demandé à l’Eglise “d’ouvrir les yeux face aux gays croyants”.

Les évêques n’auraient pas l’intention d’aborder la question de l’homosexualité pendant les trois semaines que va durer le synode.