EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Syrie: la Turquie accuse Moscou d'avoir violé son espace aérien

Syrie:  la Turquie accuse Moscou d'avoir violé son espace aérien
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sans relâche depuis six jours, l’armée russe frappe la Syrie. Et comme chaque jour, impossible de savoir de source indépendante si les jihadistes du

PUBLICITÉ

Sans relâche depuis six jours, l’armée russe frappe la Syrie. Et comme chaque jour, impossible de savoir de source indépendante si les jihadistes du groupe Etat islamique sont les cibles.
Moscou affirme lundi avoir visé neuf positions terroristes. Objectif annoncé :désorganiser la chaîne de commandement et endommager la logistique. Les provinces de Homs, Lattaquié et Idleb ont été ciblées. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’Etat islamique n’est pratiquement pas présent dans ces territoires.

Mais pour Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, ces opérations sont transparentes : “J’ai entendu la déclaration du Premier ministre irakien concernant son intérêt pour l’aide de l’aviation russe à combattre des positions terroristes sur le territoire irakien. Il l’a dit après les premiers jours de notre opération en Syrie ce qui prouve sa haute efficacité.”

Une intervention qui agace la Turquie d’autant qu’elle accuse Moscou d’avoir violé son espace aérien. “Inacceptable” a réagit l’Otan, “Une “erreur” a répondu Moscou. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu précise que son pays répondra en cas de nouvelle provocation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouveaux raids russes en Syrie, commentaires de Bachar al-Assad

Les frappes russes ne font que renforcer l'Etat islamique, répète Barak Obama

Syrie : "pas de mesure politique tant que le terrorisme se propage" (ministre)