Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Vol MH17 : les causes du drame présentées par le bureau néerlandais pour la sécurité

Vol MH17 : les causes du drame présentées par le bureau néerlandais pour la sécurité
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines, qui s’est écrasé le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine, a été percuté par un missile de fabrication russe, tiré depuis une zone tenue par des rebelles pro-russe. C’est la conclusion du rapport réalisé par des experts du Bureau néerlandais pour la sécurité, et rendu public ce mardi à la mi-journée.

Le vol MH17 assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur. 298 se trouvaient à bord de l’appareil.

“Le crash du vol MH17 est la conséquence de l’explosion d’une ogive à l’extérieur de l’avion, sur la partie gauche du cockpit, a expliqué le directeur du Bureau d’enquête néerlandais pour la sécurité, Tjibbe Joustra. Cette ogive était de type 9M314M, un modèle qui équipe les missile sol-Air BUK.
Suite à cette détonation, toute la partie avant de l’avion a explosé. L’appareil s’est alors disloqué. L‘épave s’est dispersée dans un rayon de plusieurs kilomètres dans l’est de l’Ukraine.”

Dans leur rapport, les experts soulignent que les autorités ukrainiennes auraient dû fermer l’espace aérien au dessus de la région, en raison des combats qui s’y déroulaient. Des combats opposant forces gouvernementales et rebelles pr-russes.
Jusqu‘à présent, chaque camp a accusé l’autre d‘être responsable du drame.