En Allemagne, le mouvement anti-islam Pegida célèbre son premier anniversaire

En Allemagne, le mouvement anti-islam Pegida célèbre son premier anniversaire
Par Romain Mazenod
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un an après sa naissance, le mouvement allemand Pegida, anti-islam, n’a rien perdu de sa force de mobilisation. C’est le message que voulaient faire

PUBLICITÉ

Un an après sa naissance, le mouvement allemand Pegida, anti-islam, n’a rien perdu de sa force de mobilisation. C’est le message que voulaient faire passer les organisateurs. De fait, ils ont été près de 20 000 ce lundi soir à se rassembler dans le centre de Dresde, en ex-Allemagne de l’est pour dire non à l’afflux de réfugiés. Sur l’estrade, le leader du mouvement Lutz Bachmann a qualifié la chancelière Angela Merkel de dictateur.

Après un passage à vide, l’organisation surfe sur le rejet que suscite dans une grande partie de la population la politique d’ouverture du gouvernement à l‘égard des migrants.

Mais les opposants à Pegida étaient eux aussi mobilisés. Ils étaient près de 15 000 à manifester à Dresde.

“Que l’on donne de Dresde l’image d’une ville nazie est scandaleux, s’indigne cette contre-manifestante. Nous aurions dû protester contre cela bien plus tôt et en grand nombre.”

Les contre-manifestants ont convergé vers le rassemblement de Pegida, au milieu d’un important déploiement de forces de l’ordre. Les affrontements entre les deux camps se sont limités à quelques coups de feux d’artifice avant que la police ne disperse la foule.

Pour en savoir plus :

- Le second souffle de PegidaLa radicalisation de Pegida

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le gouvernement allemand cible les finances des réseaux d'extrême droite

Allemagne : nouvelle manifestation contre l'extrême droite à Berlin

L’Allemagne restreint l’accueil des migrants : stratégie politique ou nécessité ?