EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Accusé de corruption, un ex-président de l'Assemblée générale de l'ONU, libéré sous caution

Accusé de corruption, un ex-président de l'Assemblée générale de l'ONU, libéré sous caution
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

John Ashe a dû verser un million de dollars à la justice américaine. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir accepté plus d’un million de dollars de

PUBLICITÉ

John Ashe a dû verser un million de dollars à la justice américaine. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir accepté plus d’un million de dollars de pots-de-vin en contrepartie de son aide à la réalisation de projets immobiliers provenant d’un homme d’affaires chinois. Ambassadeur d’Antigua-et-Barbuda auprès de l’ONU, John Ashe a également présidé la 68ème session de l’Assemblée générale entre 2013 et 2014.

Inculpation de John Ashe, ex-président de l’Assemblée générale de l’ONU https://t.co/Wjf3ihAjDZ

— Les Echos (@LesEchos) 21 Octobre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"