PUBLICITÉ

Crash de l'avion russe : une bombe, hautement probable pour les Américains

Crash de l'avion russe : une bombe, hautement probable pour les Américains
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une bombe à bord de l’avion russe est “un scénario hautement probable”, voilà ce que déclarait en fin de journée un responsable américain sous

PUBLICITÉ

Une bombe à bord de l’avion russe est “un scénario hautement probable”, voilà ce que déclarait en fin de journée un responsable américain sous couvert de l’anonymat. Une bombe qui aurait pu être cachée dans les bagages, au départ de Charm el-Cheikh.

Le crash de l’Airbus A321 dans le Sinaï le 31 octobre, causé par une bombe, c’est aussi l’hypothèse la plus sérieuse envisagée par la Grande-Bretagne.

Les responsables britanniques tenaient dans la soirée une réunion d’urgence sur la question à Londres:
“Nous ne pouvons pas dire catégoriquement pourquoi l’avion russe s’est écrasé, mais nous pensons que l’avion a chuté à cause d’un engin explosif”, explique le secrétaire britannique aux Transports Patrick McLoughlin.

Alors que l’Etat islamique a à nouveau revendiqué l’attaque ce mercredi, Londres et Dublin suspendent leur vols vers et en provenance de Charm el-Cheik. Le temps, dit Londres, que les experts britanniques sur place analysent la fiabilité de la sécurité dans cet aéroport.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouveau cas de turbulence, 12 blessés sur un vol entre Qatar et Dublin

Iran : la mort de Raïssi n'entraînera aucune "perturbation" dans le pays

Un avion militaire russe s'est écrasé avec quinze personnes à bord