EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bangladesh : craintes de violences après l'exécution de deux leaders d'opposition

Bangladesh : craintes de violences après l'exécution de deux leaders d'opposition
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Bangladesh, deux leaders d’opposition ont été exécutés cette nuit pour des crimes de guerre commis durant la guerre d’indépendance en 1971

PUBLICITÉ

Au Bangladesh, deux leaders d’opposition ont été exécutés cette nuit pour des crimes de guerre commis durant la guerre d’indépendance en 1971. L’islamiste Ali Ahsan Mohammad Mujahid et Salahuddin Quader Chowdhury, ancien député du principal parti d’opposition, ont été pendus à la prison centrale de Dacca.

Leur condamnation à mort en 2013 avait provoqué des émeutes faisant 500 morts. Les forces de sécurité ont été déployées à travers le pays.

Mercredi, la Cour suprême avait rejeté l’ultime appel des condamnés, confirmant leur condamnation à mort prononcée par un tribunal spécial très controversé, ne respectant pas les normes internationales de procédure selon Human Rights Watch.

Après l’annonce des pendaisons, des vétérans de la guerre d’indépendance sont descendus dans la rue pour exprimer leur satisfaction.

Des membres de l’opposition ont aussi manifesté pendant la nuit, mais pour l’heure, aucune violence n’est à déplorer. Ils ont appelé à une grève générale pour ce lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : de violents affrontements lors d'une manifestation d'étudiants au Bangladesh

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts

A trois mois des élections au Bangladesh, un des leaders de l'opposition a été inculpé de meurtre