A Paris comme à Londres, les attaques contre les musulmans se multiplient

A Paris comme à Londres, les attaques contre les musulmans se multiplient
Par Ariane Tilve avec Avec Reuters et AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les actes islamophobes se multiplient après les attentats de Paris, et pas seulement en France. En Grande-Bretagne, les attaques contre les musulmans

PUBLICITÉ

Les actes islamophobes se multiplient après les attentats de Paris, et pas seulement en France. En Grande-Bretagne, les attaques contre les musulmans ont augmenté de 300 % la semaine dernière, selon l'association Tell Mama. Du simple tag à l’agression physique, ce sont les femmes voilées, âgées de 14 à 45 ans, qui sont les plus visées. Les assaillants sont, pour la plupart, des hommes de 15 à 35 ans.

En France, la communauté musulmane – qui représente environ 8 % de la population – n’est pas épargnée. Les fidèles de cette mosquée parisienne font néanmoins bonne figure.

“C’est tout à fait logique d’avoir toutes ces normes de sécurité. Comme je le disais tout à l’heure, il y a des gens qui font l’amalgame avec ce qui s’est passé. Les actes commis au nom de l’Islam par quelques individus, ne sont pas du tout au nom de l’Islam, se lamente Abdelhak. (…) Il est normal de protéger aussi les musulmans.”

On ne lutte pas contre la haine par l'injustice : alerte sur l'islamophobie ccif</a> <a href="https://t.co/RdmeYd3GE3">https://t.co/RdmeYd3GE3</a> <a href="https://twitter.com/mediapart">mediapartpic.twitter.com/MprqPhVmBF

— Edwy Plenel (@edwyplenel) 20 Novembre 2015

Outre ces attaques, le Collectif contre l'Islamophobie en France s’inquiète du nombre de plaintes déposées pour des brutalités policières depuis l’instauration de l‘état d’urgence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : des dizaines de milliers de personnes contre "les violences policières et le racisme"

Manifestations dans plusieurs villes de France contre les violences policières

Après avoir remanié son gouvernement, Emmanuel Macron dresse les priorités de la France