PUBLICITÉ

Espagne : la Cour constitutionnelle annule la résolution indépendantiste du parlement catalan

Espagne : la Cour constitutionnelle annule la résolution indépendantiste du parlement catalan
Tous droits réservés 
Par Didier Burnod avec AFP, Reuters, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moins d'un mois après le vote du parlement de Catalogne, la Cour constitutionnelle espagnole annule la résolution des indépendantistes lançant le processus de création d'un Etat indépendant.

PUBLICITÉ

La résolution des indépendantistes du parlement catalan n’est pas légale, elle est donc annulée. C’est la Cour constitutionnelle espagnole qui a pris cette décision à l’unanimité.

Le 9 novembre dernier, une majorité des élus catalans avait voté un texte qui déclarait “solennellement le début du processus de création de l’Etat catalan indépendant.”

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy avait alors immédiatement contesté la légalité de cette résolution devant la Cour constitutionnelle : “C’est une grande satisfaction pour la plupart des Espagnols qui croient en l’Espagne, dans la souveraineté nationale et dans l‘égalité entre les citoyens”, s’est-il réjoui.

A l’instar du numéro deux du parti Convergence démocratique de Catalogne (CDC), les indépendantistes catalans dénoncent quant à eux une Cour constitutionnelle à la solde de Madrid. Ils avait d’ailleurs prévenu qu’ils ne reconnaîtraient pas les décisions des institutions espagnoles.

Malgré l’annulation, les indépendantistes ne comptent donc pas stopper leur projet de faire de la Catalogne un Etat. Projet qui serait soutenu par 48,6% des Catalans alors que 48,2% y seraient opposés, selon un sondage du Centre des études d’opinion publié ce mercredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain

Le Parti socialiste célèbre sa victoire aux élections catalanes

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers