Trump ne retire pas ses propos sur les musulmans mais annule une visite en Israël

Trump ne retire pas ses propos sur les musulmans mais annule une visite en Israël
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump défend ses déclarations polémiques sur l’interdiction d’entrée de musulmans aux Etats-Unis. Devant un syndicat de policiers du New

PUBLICITÉ

Donald Trump défend ses déclarations polémiques sur l’interdiction d’entrée de musulmans aux Etats-Unis. Devant un syndicat de policiers du New Hampshire, le candidat républicain s’est montré très fier d’avoir lancé, selon lui, un débat :

“Quand j’ai parlé de ce que j’ai dit l’autre jour, tout d’un coup je regarde les émissions de télé, et ce soir, quelqu’un a dit “Eh bien vous savez, Trump a raison sur point, le système de visas ne marche pas”. Cette femme est venue grâce à un visa de mariage, elle était complètement radicalisée, mais elle est venue… On ne peut plus se permettre d‘être si politiquement correct”.

Mais c’est surtout la consternation qu’il a provoquée aux Etats-Unis et dans le monde.

Une manifestation a eu lieu devant un hôtel new-yorkais appartenant à Donald Trump ce jeudi. Parmi les manifestants, quelques réfugiés syriens et irakiens se sentant stigmatisés par la proposition du milliardaire.

Trump a par ailleurs annulé sa visite prévue en Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les sorties chocs de Donald Trump

Mike Pence, l'ancien vice-président américain, affirme que l'aide à l'Ukraine est imminente

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour