DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Syrie : 16 morts dans un attentat à Homs, les rebelles s'en vont

euronews_icons_loading
Syrie : 16 morts dans un attentat à Homs, les rebelles s'en vont
Taille du texte Aa Aa

Seize personnes ont péri dans un attentat à la voiture piégée à Homs, en Syrie. On dénombre également plus de 50 blessés.

Cela s’est déroulé dans un quartier pro-régime, où réside la communauté alaouite, à laquelle appartient le président syrien Bachar al-Assad.

Le gouvernement syrien a condamné ce qu’il a qualifié d’“explosion terroriste lâche”.

Selon le directeur de l’OSDH et des militants sur place, cet attentat a eu lieu alors que des camions d’approvisionnement de l’ONU s’apprêtaient à entrer dans le quartier de Waer, dernier quartier contrôlé par les rebelles à Homs,
et qu’ils sont en train de quitter par centaines en vertu d’un rare accord de cessez-le-feu supervisé par l’ONU.
Le régime pourrait ainsi reprendre le contrôle de cette grande ville du centre, la troisième ville de Syrie, qui fut un bastion de la contestation contre Bachar el-Assad il y a plus de 4 ans et demi.

Une grande partie de la province de Homs reste cependant toujours sous le contrôle des insurgés, notamment du Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, dans le nord et du groupe Etat islamique dans l’est, dont la célèbre ville antique de Palmyre.

Avec AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.