Yémen : cessez-le-feu et ouverture de négociations de paix

Yémen : cessez-le-feu et ouverture de négociations de paix
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parvenir à un cessez-le-feu permanent au Yémen. C’est l’objectif de pourparlers de paix qui ont débuté ce mardi matin en Suisse, sous l‘égide de

PUBLICITÉ

Parvenir à un cessez-le-feu permanent au Yémen. C’est l’objectif de pourparlers de paix qui ont débuté ce mardi matin en Suisse, sous l‘égide de l’ONU. Le pays est ravagé par neuf mois de combats meurtriers. Alors que débutent les négociations, une trêve d’une semaine a été décrétée. Le temps presse, la crise humanitaire est grave. Plus de deux millions de personnes ont déjà fui. “Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de bâtiments endommagés autour de nous, les résidents ont fui”, explique cet habitant de la capitale Sanaa. “Certains sont partis à la campagne, d’autres ont fui le pays ou sont dans d’autres villes. Par ici, c’est devenu une ville fantôme. Personne ne peut nous fournir de l’aide ou recenser les dégâts ou quoi que ce soit”.

Le conflit oppose le gouvernement appuyé par l’Arabie Saoudite, à la rébellion chiite des Houthis. Ces derniers contrôlent notamment la capitale Sanaa. La coalition menée par les Saoudiens mène depuis mars dernier une intense campagne de bombardements. Les victimes civiles sont nombreuses. Il y a deux jours, douze personnes ont encore été tuées dans la région de Haradh. En neuf mois, la guerre a fait plus de 5800 morts, dont 2000 civils.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Yémen : le cessez-le-feu repoussé sur fond de regain de violence

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense