Le groupe Etat islamique gagne du terrain en Syrie et en perd en Irak

Le groupe Etat islamique gagne du terrain en Syrie et en perd en Irak
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les combattants jihadistes se sont emparés d’un quartier industriel de la ville de Deir Ezzor, au terme d’affrontements et d’attaques suicide qui ont

PUBLICITÉ

Les combattants jihadistes se sont emparés d’un quartier industriel de la ville de Deir Ezzor, au terme d’affrontements et d’attaques suicide qui ont fait 26 morts du côté des forces pro-régime.

Depuis 2013, les jihadistes contrôlent presque toute cette province pétrolière de l’Est, mais la moitié de la capitale est toujours aux mains des forces gouvernementales.

Côté irakien, l’armée avance lentement dans le centre de Ramadi pour en déloger les derniers jihadistes. Des habitants qui ont réussi à s’enfuir affirment qu’on a tenté de les utiliser comme boucliers humains avant de les abandonner. Des dizaines de familles seraient encore prises au piège dans la ville.

Washington a diffusé ces images de frappes sur Mossoul quatre jours plus tôt. Elles visaient des habitations supposées servir aux jihadistes.

A Ramadi, les combats font rage autour de l’ancien siège du gouvernement provincial au centre de la ville. Les nombreux engins piégés placés dans la ville et la possible présence de civils utilisés comme boucliers humains ralentissent considérablement la progression des forces gouvernementales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irak : l'Etat Islamique en passe d'être délogé de Ramadi

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines