Le Premier ministre burkinabé sur les lieux de l'attentat de Ouagadougou

Le Premier ministre burkinabé sur les lieux de l'attentat de Ouagadougou
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux jours après la première attaque jihadiste à Ouagadougou, le Burkina Faso est toujours sous le choc. 29 personnes ont péri dans cette attaque qui

PUBLICITÉ

Deux jours après la première attaque jihadiste à Ouagadougou, le Burkina Faso est toujours sous le choc. 29 personnes ont péri dans cette attaque qui a visé un restaurant et plusieurs hôtels de la capitale. Parmi eux, on compte 14 ou 15 étrangers dont deux Français. Le Premier ministre brukinabé Paul Kaba Thieba s’est rendu sur les lieux accompagné de son homologue malien.

“En dépit de toutes les prévisions, on ne peut jamais prévoir qu’il y aura une attaque, a déclaré le chef du gouvernement. Nous sommes face à un type de guerre non conventionnelle. C’est un type de guerre asymétrique. Nous devons nous préparer à y faire face”.

L’attaque a été revendiquée par Al Qaida au Maghreb islamique, qui l’a attribuée au groupe de Mokhtar Belmokhtar. Les forces de sécurité burkinabé ratissent toujours les environs à la recherche d‘éventuels jihadistes en fuite. 12 enquêteurs français sont arrivés pour aider à mener l’enquête.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaque au couteau "terroriste" dans une église de Sidney

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Russie : trois personnes arrêtées lors d'une opération antiterroriste au Daghestan