Moscou considère l'enquête sur la mort de Litvinenko comme une "blague"

Moscou considère l'enquête sur la mort de Litvinenko comme une "blague"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’une des premières conséquences des conclusions du rapport d’enquête sur la mort de Litvinenko a été la convocation au ministère des Affaires

PUBLICITÉ

L’une des premières conséquences des conclusions du rapport d’enquête sur la mort de Litvinenko a été la convocation au ministère des Affaires Etrangères d’Alexandre Yakovenko, ambassadeur de Russie. Voici sa réaction à sa sortie de son entretien avec le ministre pour l’Europe, David Lidington :

“Pour nous il est absolument inacceptable que le rapport conclue que l’Etat russe est impliqué de quelque manière que ce soit dans la mort de M. Litvinenko sur le sol britannique. Cette provocation grossière des autorités britanniques ne peut que nuire à nos relations bilatérales”.

Андрей Луговой: обвинения в мой адрес по “делу Литвиненко” абсурдны \\Интерфакс.

— Коммерсантъ FM 93,6 (@KFM936) Jan 21 2016

Andrei Lougovoï, l’ex-agent du KGB soupçonné, avec l’homme d’affaires Dmitri Kovtoun, d’avoir administré le poison à Alexandre Litvinenko, parle de son côté d’accusations “absurdes” :

“Cette enquête n‘était pas publique. Tout ce qu’ont dit la justice britannique et les médias en évoquant le fait qu’il y ait eu des audiences publiques etc… c’est un mensonge”.

Quant au Kremlin, l’un de ses porte-paroles a déclaré que ce rapport d’enquête s’apparentait tout simplement à une blague… qui allait “empoisonner”, sans jeu de mot, les relations anglo-russes encore d’avantage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie et le Kazakhstan, toujours en proie aux inondations

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations

La journaliste américaine Alsu Kurmasheva reste en prison