DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Henry Worlsey meurt d'épuisement en essayant de traverser à pied l'Antarctique

euronews_icons_loading
Henry Worlsey meurt d'épuisement en essayant de traverser à pied l'Antarctique
Taille du texte Aa Aa

Une traversée de 1 600 km, en solitaire et sans assistance, qu’a dû abandonner l’explorateur britannique à 48 kilomètres seulement de l’arrivée pour appeler les secours vendredi. Il a été hospitalisé le lendemain à Punta Arenas, à l’extrême sud du Chili.

“Le patient a été admis à un stade très avancé de péritonite, explique le Dr Juan Pablo Ormazabal de la clinique Magallanes. Il a eu ces symptômes durant quatre jours environ. L’attention médicale dont il a bénéficié était adaptée, mais son évolution, le pronostic était inquiétant.”

Le prince William a fait part de sa tristesse après la disparition de cet ancien colonel qui avait contribué à l’une de ses œuvres de charité. Le projet de Worsley était de compléter la traversée inachevée de l’Antarctique de l’explorateur Ernest Shackleton, en 1915. L’exploit aurait constitué, selon les organisateurs, la première traversée à pied, en solitaire et sans assistance, du continent blanc.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.