Un gazoduc sous-marin entre Israël, Chypre et la Grèce ?

Un gazoduc sous-marin entre Israël, Chypre et la Grèce ?
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L‘énergie est au coeur du premier sommet tripartite entre Chypre, la Grèce et Isräel, ce jeudi à Nicosie. Le président chypriote Nicos Anastasiades

PUBLICITÉ

L‘énergie est au coeur du premier sommet tripartite entre Chypre, la Grèce et Isräel, ce jeudi à Nicosie. Le président chypriote Nicos Anastasiades, le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou doivent discuter de l’exploitation des réserves de gaz en Méditerranée.

Trilateral meeting of #Cyprus#Israel and #Greece. New era in the relations of our countries. pic.twitter.com/4ary3clh33

— Nicos Anastasiades (@AnastasiadesCY) 28 Janvier 2016

L’enjeu est capital : ces dernières années, d’importants gisements gaziers ont été découverts dans leurs eaux nationales respectives, de même que du pétrole.

Pour pouvoir exploiter ce potentiel énergétique, et l’exporter, les trois voisins envisagent de construire un gazoduc sous-marin. Il partirait d’Isräel, passerait par Chypre puis la Grèce pour rejoindre l’Europe.

La partie turque de Chypre – non reconnue par la communauté internationale – s’y oppose, dénonçant l’appropriation par Nicosie de ressources communes. Mais l’affaire est suivie avec bienveillance par l’Union européenne, qui y voit une façon de limiter sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

Israël réfléchit aussi à un deuxième pipeline, qui approvisionnerait cette fois la Turquie. Des négociations sont en cours, qui pourraient mettre fin à cinq ans de crise diplomatique entre les deux pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Chypre, des magasins d'étrangers cibles de la colère des anti-immigration

Chypre : suppression de la TVA sur une large gamme de produits de base

Le moment est propice pour résoudre la question chypriote selon le président de Chypre