Le jeune Kilde venge Svindal à Garmisch

Le jeune Kilde venge Svindal à Garmisch
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le message est passé: Le ski norvégien n’a pas besoin d’Aksel Lund Svindal pour gagner. Le Viking, vainqueur des 4 précédentes déscentes de la

PUBLICITÉ

Le message est passé: Le ski norvégien n’a pas besoin d’Aksel Lund Svindal pour gagner. Le Viking, vainqueur des 4 précédentes déscentes de la saison, mais forfait suite à sa chute la semaine passée, peut être satisfait: Aleksander Aamodt Kilde assure la relève sur la descente de Garmisch-Partenkirchen en s’imposant pour la première fois de sa carrière.

Le skieur de 23 ans, champion du monde Junior de géant en 2013, n’avait jamais fait mieux que 3ème sur le circuit coupe du monde (lors du triplé norvégien à Val Gardena en décembre dernier). Il jallit avec rigeur sur le parcours bosselé de la piste allemande pour l’emporter en 1’55“28.

Un succès que n’a pas manqué de célébrer l’ex leader du classement coupe du monde:

Attacking Vikings!! I get taken out for the season and the next guy steps up and wins. Aleksander the great!!! Congrats

— Aksel Lund Svindal (@akselsvindal) 30 Janvier 2016

Kilde devance au tableau final une autre surprise, le slovène Bostjan Kline, le malheureux du jour en Allemagne. Le chrono du dossard n°3 a resisté au passage de tous les favoris jusqu‘à l’arrivée du Norvégien (dossard 30). Kline devra patienter avant de goûter à sa 1ère médaille d’or: Il accuse 0“22 de retard. Le Suisse Beat Feuz se classe 3ème, à +0“24 de Kilde.

Place ce dimanche à l‘épreuve de slalom géant: L’Autrichien Marcel Hirscher a les carres bien aiguisés: Leader presque intouchable depuis l’abandon de Svindal, il est idéalement placé pour remporter un 5e gros Globe de cristal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Jeux olympiques de Pékin : le triomphe norvégien en biathlon

Jeux olympiques : la consécration pour Papadakis et Cizeron

Jeux Olympiques 2022 : la rampe du big air apporte l'or à Eileen Gu