EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des agriculteurs grecs neutralisent la "route des Balkans"... pour défendre leurs retraites

Des agriculteurs grecs neutralisent la "route des Balkans"... pour défendre leurs retraites
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’attente est longue et pénible pour les milliers de migrants, coincés en Grèce à quelques kilomètres de la frontière avec la Macédoine. Mardi, près

PUBLICITÉ

L’attente est longue et pénible pour les milliers de migrants, coincés en Grèce à quelques kilomètres de la frontière avec la Macédoine.

Mardi, près d’une centaine de bus qui les transportaient se sont arrêtés là pour une durée indeterminée. L’autoroute était coupée par des agriculteurs grecs, en colère contre la réformes des retraites entâmée par le gouvernement d’Aléxis Tsípras à la demande des créanciers du pays.

Un deuxième blocage a également lieu côté macédonien: ce sont des taxis qui obturent les routes pour demander qu’on les laisse, eux aussi, transporter les migrants (le transit en bus ou en train est privilégié).

96buses at #polikastro gas station, 1500ppl at #idomeni camp pic.twitter.com/5LrgiTwin9

— ifourkiotou (@ifourkiotou) 4 Février 2016

“La plupart des gens dorment dans les bus”, affirme Abdula, un Irakien, au milieu du parking improvisé près d’une station essence.

“Ces trois derniers jours ils n’ont distribué qu’une seule fois à manger. Si on dépense le peu d’argent qu’on a, que fera-t-on ensuite?” demande un Afghan.

UPDATE: In #Idomeni our camp is full and 80 buses wait at #Polykastro petrol station. For now, the border is open. pic.twitter.com/3E9BWEWSoy

— MSF Sea (@MSF_Sea) 5 Février 2016

62.000 demandeurs d’asile sont passés par la Grèce pendant le mois de janvier, dans l’intention de rejoindre l’Europe de l’ouest. C’est bien plus que l’année dernière à la même époque affirme l’Organisation Internationale pour les Migrants.

#Polykastro
95 busses
3000 ppl refugeesontheru</a> <a href="https://t.co/6uXvLII5Ke">pic.twitter.com/6uXvLII5Ke</a></p>&mdash; Refugees Foundation (refugeesontheru) 4 Février 2016

Thanks for taking action. #Idomeni camp is now full. Others spending night in the cold in #Polikastro. #SafePassagepic.twitter.com/RvL3IksN3o

— Amnesty UK (@AmnestyUK) 4 Février 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise migratoire : les polices de cinq pays mettent au moint un formulaire d'enregistrement commun

Chypre commémore l'invasion turque il y a 50 ans

La crise du logement s'aggrave en Grèce