PUBLICITÉ

Le président turc promet de riposter après l'attentat perpétré à Ankara

Le président turc promet de riposter après l'attentat perpétré à Ankara
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Peu de temps après l’explosion, hier, Recep Tayyip Erdogan a déclaré, dans un communiqué, que la Turquie n’hésiterait pas “à recourir à tout moment

PUBLICITÉ

Peu de temps après l’explosion, hier, Recep Tayyip Erdogan a déclaré, dans un communiqué, que la Turquie n’hésiterait pas “à recourir à tout moment, à tout endroit et en toute occasion à son droit à la légitime défense”. Le chef de l‘État n’a toutefois pas pointé de responsable après l’attentat qui n’a pas été revendiqué.

28 morts dans une attentat à la voiture piégée à Ankara https://t.co/z0npPpSyau

— euronews en français (@euronewsfr) 17 Février 2016

Le chef de l’opposition du Parti républicain du peuple (fondé par Atatürk), Kemal Kilicdaroglu, a lui adressé ses condoléances aux familles de victimes

Le chef de file du parti pro-kurde HDP, Selahaddin Demirtaş, a lui aussi eu une pensée pour les blessés de l’attaque.

En France, le nouveau ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a également réagit.

Attentats à Ankara – Déclaration de Jean-Marc Ayrault https://t.co/dHhsh88gnw

— France Diplomatie (@francediplo) 17 Février 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

28 morts dans un attentat à la voiture piégée à Ankara

Erdogan : "pas question d'arrêter" les tirs sur les forces kurdes en Syrie

Turquie : la longue liste des victimes