Les habitants d'Ankara sous le choc après l'attentat

Les habitants d'Ankara sous le choc après l'attentat
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le choc des habitants d’Ankara. Ce quartier proche de la place Kizilay n’abrite pas que l‘État major des armées, mais aussi des civils, à l’image de

PUBLICITÉ

Le choc des habitants d’Ankara. Ce quartier proche de la place Kizilay n’abrite pas que l‘État major des armées, mais aussi des civils, à l’image de cet homme qui a échappé de justesse à l’attentat d’hier.

“C’est arrivé 20 secondes après que je soit passé devant le lieu de l’explosion. J‘étais à 300 mètres à peine quand ça s’est produit. J’ai vu un flash, puis il y a eu un bruit assourdissant. Je ne sais pas comment, mais je me suis cogné la tête contre le plafond de ma voiture. Tout le monde a paniqué. Je suis vivant à 20 secondes près. Je n’arrête pas de trembler. Je n’arrive pas à croire que c’est arrivé dans mon quartier.”

Le quartier abrite également de nombreux ministères et le Parlement turc.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Turquie : la longue liste des victimes

Plus de football en Turquie jusqu'à nouvel ordre

Frappes aériennes turques après l’attentat-suicide revendiqué par le PKK