Ukraine : la coalition au pouvoir perd la majorité au Parlement

Ukraine : la coalition au pouvoir perd la majorité au Parlement
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La coalition gouvernementale a perdu la majorité au Parlement après le retrait, coup sur coup, de deux des quatre formations qui la composaient.

PUBLICITÉ

En Ukraine, la coalition gouvernementale a perdu la majorité au Parlement. Conséquence du retrait, coup sur coup de deux des quatre formations qui composaient cet ensemble. Ce jeudi, c’est le parti Samopomitch qui a annoncé son départ. Il met en cause l’intégrité du vote, cette semaine, qui a permis au Premier ministre Arseni Iatseniouk d‘échapper à une motion de censure. “Les députés de la coalition n’ont pas respecté leurs promesses électorales, explique un membre de Samopomitch. Je parle du Procureur général qu’ils ont nommé et du gouvernement qu’ils ont décidé de sauver. Un gouvernement qui est soumis à la corruption et dont notre société ne veut plus.”

La veille déjà, le parti de l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko s‘était retiré de la coalition, qui ne compte plus que 217 voix, soit neuf de moins que la majorité. Elle pourrait toutefois obtenir le soutien du Parti radical qui dit vouloir éviter des élections anticipées : “Des élections anticipées permettraient à Poutine de concrétiser ses plans pour déstabiliser l’Ukraine, explique Oleh Lyashko, le chef du Parti radical. Pour empêcher cela, nous suggérons de former une nouvelle coalition.”

“Nous ne permettrons pas que le pays retombe dans l’instabilité”, a déclaré le Premier ministre Arseni Iatseniouk, dont la cote de popularité est au plus bas, en raison de la lenteur des réformes promises par son gouvernement. La semaine dernière, le FMI a menacé de couper l’aide financière à l’Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

L'Ukraine aurait abattu un bombardier stratégique russe, Moscou affirme que l'avion s'est écrasé

Sans le soutien américain, l'Ukraine risque de perdre de la guerre (patron de la CIA)