EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Egypte dit avoir avoir identifié les meurtriers de Giulio Regeni, Rome pas convaincu

L'Egypte dit avoir avoir identifié les meurtriers de Giulio Regeni, Rome pas convaincu
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un passeport, un portefeuille, une carte d‘étudiant. Les autorités égyptiennes disent avoir retrouvé les effets personnels de Giulio Regeni dans

PUBLICITÉ

Un passeport, un portefeuille, une carte d‘étudiant. Les autorités égyptiennes disent avoir retrouvé les effets personnels de Giulio Regeni dans l’appartement d’un gang. Ses membres seraient les meurtriers de l‘étudiant italien.
La police affirme avoir abattu quatre criminels qui s‘étaient spécialisés dans l’enlèvement d‘étrangers pour les voler, en se faisant passer pour des officiers de police.

L'Egypte dit avoir arrêté 1 gang dont la spécialité est d'enlever les étrangers en se déguisant en policiers pour faire croire que.. #Regeni

— Claude Guibal (@ClaudeGuibal) 25 mars 2016

#Egypte: la police dit avoir identifié les meurtriers de l'Italien #Regeni
►►https://t.co/uiRBVjII8Gpic.twitter.com/UM7H6jKR03

— i24NEWS_FR (@i24NEWS_FR) 25 mars 2016

Egypt says murdered Italian student's bag found with gang #Regenihttps://t.co/pgGUdw3Jpypic.twitter.com/7cDYvKpIFe

— Reuters Africa (@ReutersAfrica) 25 mars 2016

Giulio Regeni, un doctorant de 28 ans de l’université britannique de Cambridge a disparu au Caire en janvier dernier. Il effectuait un mémoire sur les syndicats ouvriers du pays. Son corps, mutilé et torturé, a été retrouvé 9 jours plus tard en bordure d’autoroute.

L’Italie est sceptique et veut mener sa propre enquête. Depuis le début de l’affaire qui empoisonne les relations entre les deux pays, Rome soupçonne des membres des services de sécurité égyptiens. Le président Al-Sissi a promis de faire toute la lumière sur cette affaire.

#RegeniAlsisiOfficial</a> "Vi prometto verità su morte di Giulio" a <a href="https://twitter.com/mariocalabresi">mariocalabresi e Gianluca Di Feo #IntervisteRephttps://t.co/8bOVDT30L0

— la Repubblica (@repubblicait) 16 mars 2016

.repubblicait</a> exclusive interview w <a href="https://twitter.com/hashtag/Egypt?src=hash">#Egypt</a>&#39;s Al Sisi: "My promise to <a href="https://twitter.com/hashtag/Regeni?src=hash">#Regeni</a> family: we&#39;ll find who killed Giulio" <a href="https://t.co/aUBzSp506k">https://t.co/aUBzSp506k</a></p>&mdash; Julián Miglierini (julianmig) 16 mars 2016

L’ambassade d’Italie au Caire se refuse pour l’heure à tout commentaire.

Headlines of Italian newspaper L'Espresso: “Giulio #Regeni and lies of Egypt” pic.twitter.com/jT1fpOKHzW

— Ahmed Hassan (@SHAWSHANK5) 25 mars 2016

Italian & Egyptian police to meet in Rome by the end of march to collaborate on investigation of #Regeni's death. pic.twitter.com/vHstzmS0HF

— Raw News (@RawNewsLive) 16 mars 2016

avec afp

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sécheresse, canicule, désertification : la Sicile en première ligne face au réchauffement climatique

NO COMMENT: L'Italie traverse un épisode de canicule jusqu'à 40°C

Traversée historique du détroit de Messine par le funambule estonien Jaan Roose