DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ankara somme Berlin de poursuivre un humoriste pour avoir injurié Erdogan

Ankara somme Berlin de poursuivre un humoriste pour avoir injurié Erdogan
Taille du texte Aa Aa

Les autorités turques demandent à l’Allemagne d’engager des poursuites pénales à l’encontre d’un humoriste. Fin mars, Jan Böhmermann, avait déclamé un poème d’injures explicites adressé au Président turc Recep Tayip Erdogan, qui faisait suite à une chanson parodique attaquée par Ankara. Le comédien critiquait notamment les attaques du régime à l’encontre de la communauté kurde. La chaîne publique allemande a décidé de retirer la vidéo de son site. La chancelière allemande Angela Merkel s’est entretenue avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, elle s’est désolidarisée du comédien, estimant qu’il s’agissait d’injures délibérées. En Allemagne, le code pénal permet de sanctionner les injures proférées à l’encontre d’un chef d’Etat. En cas de poursuites judiciaires, Jan Böhmermann pourrait encourir jusqu‘à trois ans de prison. Le parquet allemand aurait prévu de consulter la chancellerie, afin de décider si une action contre l’humoriste serait intentée , au nom dl’Etat turc ou du Président Erdogan.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.