Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Haïti : une commission, des manifestations et toujours pas de président

Haïti : une commission, des manifestations et toujours pas de président
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les manifestations se multiplient en Haïti pour exiger qu’une date soit fixée pour le second tour des élections présidentielles. Depuis le 25 octobre dernier, date du premier tour, le processus électoral est stoppé, l’opposition dénonçant un coup d’Etat électoral.
Une commission a été installée jeudi dernier pour vérifier les résultats du mois d’octobre sur fond de grande tension politique.

Jovenel Moïse, candidat arrivé en tête du premier tour de la présidentielle haïtienne, s’oppose à la commission d‘évaluation électorale.
Au premier tour du scrutin présidentiel, le 25 octobre, Jovenel Moïse, candidat du pouvoir, avait recueilli 32,76% des voix, contre 25,29% pour Jude Célestin.
En raison des reports successifs du second tour de la présidentielle, Michel Martelly a achevé son mandat le 7 février sans remettre le pouvoir à un successeur élu.

Avec AFP et Reuters