Kenya : tension dans les rues à 15 mois de la présidentielle

Kenya : tension dans les rues à 15 mois de la présidentielle
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L‘élection présidentielle au Kenya n’a lieu qu’en août 2017 mais déjà les esprits et la rue s‘échauffent autour de ce scrutin. Plusieurs centaines de

PUBLICITÉ

L‘élection présidentielle au Kenya n’a lieu qu’en août 2017 mais déjà les esprits et la rue s‘échauffent autour de ce scrutin. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans plusieurs villes dont la capitale Nairobi. Ils demandent la dissolution de la commission électorale chargée de superviser l‘élection, la jugeant trop proche du pouvoir actuel.

“La commission électorale est discréditée, affirme Anyang Nyong, l’un des dirigeants de l’opposition. Ils n’ont pas su gérer la dernière élection et ils n’ont pas donné le moindre signe de changement donc on ne peut pas aller vers des élections avec la même commission. Nous voulons une commission électorale dont les membres soient intègres, dont les noms soient validés par tous les partis comme ça a été le cas pour les élections de 1997.”

Face à quelques manifestants qui leur lançaient des pierres, les forces de l’ordre ont dispersé le rassemblement à coup de gaz lacrymogène et de canons à eau.

Le spectre des violences post-électorales de 2007-2008 où plus d’un millier de Kenyans avaient perdu la vie plane toujours dans le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NO COMMENT : un 'Dark Valentine' organisé au Kenya le 14 février

Le marathonien kényan Kelvin Kiptum est mort dans un accident de voiture

Kenya : la police réprime des manifestations interdites